DDEC 37 : enseignement catholique 37

Orientation

Pour avoir plus de renseignements, vous pouvez vous connecter sur l'Espace de l'Enseignement Catholique pour l'accompagnement à l'orientation.

la médiation scolaire

 Qui est concerné ?

Au moment où votre couple envisage la séparation, pour vérifier l'opportunité de cette décision de séparation et préparer ses conséquences à savoir les besoins de vos enfants, l'organisation de la vie quotidienne, les modalités d'accueil des enfants chez l'un ou l'autre des parents, la contribution financière de chacun des parents, ainsi que le choix de l'école.
Lorsque la séparation est effective et qu'il est nécessaire de prendre des décisions concernant les besoins actuels de chacun et en particulier ceux des enfants. Parce que vous êtes concerné par une situation de conflit entre parents-grands-parents, fatrie d'adulte, nouveaux conjoints, placement familiaux… risquant d'entraîner une rupture familiale.
Vous pouvez vous adresses directement à la médiatrice familiale ou être orienté par un juge aux affaires familiales.

 

Que fait la médiatrice ?

Elle vous offre un espace de transition et vous permet de prendre de la distance pour réfléchir ensemble à la construction de l'avenir. Elle vous garantit confidentialité et impartialité.
Elle vous aide à mieux comprendre la situation, à rétablir la communication et à élaborer des solutions concrètes que vous pourrez selon votre situation, présenter au juge pour qu'éventuellement il les homologues.

Comment se déroule une médiation familiale ?

La médiatrice vous reçoit d'abord en entretien d'information pour vous présenter le fonctionnement et les règles de la médiation. A l'issue de ce rendez-vous gratuit, vous pouvez faire le lien avec votre situation et vous engager ou non dans un travail de médiation. Les entretiens de médiations qui suivent nécessitent de réunir l'ensemble des personnes concernées par le conflit. Ces séances durent environ 1h30. Leur nombre varie selon les thèmes abordés (de 3 à 6 en moyenne).
Les entretiens ont lieu sur rendez-vous. Chacune des personnes parsie financièrement aux séances de m"diction suivant ses ressources et conformément au barème établi par la Caisse d'Allocations Familiales.

la médiation familiale

 

Quand peut on faire appel à un médiateur familiale ?

Au moment où votre couple envisage la séparation, pour vérifier l'opportunité de cette décision de séparation et préparer ses conséquences à savoir les besoins de vos enfants, l'organisation de la vie quotidienne, les modalités d'accueil des enfants chez l'un ou l'autre des parents, la contribution financière de chacun des parents, ainsi que le choix de l'école. Lorsque la séparation est effective et qu'il est nécessaire de prendre des décisions concernant les besoins actuels de chacun et en particulier ceux des enfants. Parce que vous êtes concerné par une situation de conflit entre parents-grands-parents, fatrie d'adulte, nouveaux conjoints, placement familiaux… risquant d'entraîner une rupture familiale.Vous pouvez vous adresser directement à la médiatrice familiale ou être orienté par un juge aux affaires familiales.

Que fait le médiateur ?

Elle vous offre un espace de transition et vous permet de prendre de la distance pour réfléchir ensemble à la construction de l'avenir. Elle vous garantit confidentialité et impartialité.
Elle vous aide à mieux comprendre la situation, à rétablir la communication et à élaborer des solutions concrètes que vous pourrez selon votre situation, présenter au juge pour qu'éventuellement il les homologues.

Comment se déroule une médiation familiale ?

La médiatrice vous reçoit d'abord en entretien d'information pour vous présenter le fonctionnement et les règles de la médiation. A l'issue de ce rendez-vous gratuit, vous pouvez faire le lien avec votre situation et vous engager ou non dans un travail de médiation. Les entretiens de médiations qui suivent nécessitent de réunir l'ensemble des personnes concernées par le conflit. Ces séances durent environ 1h30. Leur nombre varie selon les thèmes abordés (de 3 à 6 en moyenne).
Les entretiens ont lieu sur rendez-vous. Chacune des personnes participe financièrement aux séances de médiation suivant ses ressources et conformément au barème établi par la Caisse d'Allocations Familiales.

présentation du service médiation

Qu'est-ce que la médiation ?

C'est d'abord un lieu confidentiel, en dehors des établissements scolaires où se vit le conflit. Le médiateur ne prend pas parti et ne juge pas. C'est un lieu de rencontre pour comprendre la situation et rétablir le dialogue.
C'est un espace pour identifier les besoins, les différences, les valeurs de chacun et les harmoniser afin de créer un climat favorable aux apprentissages scolaires et à la vie commune au sein de l'établissement.
C'est un temps de réflexion pour élaborer ensemble des solutions qui conviennent à chacun et permettent de poursuivre l'exercice de la responsabilité parentale, éducative ou d'enseignement.

 

Qu'est-ce qu'un médiateur ?

Le médiateur est un professionnel qui a reçu une formation reconnue à la médiation familiale et généraliste.
Il n'est ni juge ni arbitre et ne représente ni l'une ou l'autre des personnes en présence. Si cela ne pouvait pas être le cas ( connaissance personnelle ou professionnelle) un autre médiateur pourrait intervenir.
Le médiateur travaille en toute confidentialité et veille au maintient d'un climat de respect, de dignité et d'équité.
Il permet aux personnes engagées dans la médiation d'instaurer une communication minimale et d'élaborer leurs propres solutions en tenant compte de la place et du rôle de chacun.
Le médiateur peut aider à l'élaboration d'accords communs, durables, centrés sur l'intérêt de l'enfant.

Projet éducatif

 - Les résolutions de l'Enseignement Catholique.

- Animation Cap sur

ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE

DIOCESE DE TOURS
33 rue Blaise Pascal
CS 74123 - 37041 TOURS CEDEX 1
Tél : 02 47 60 26 26
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.